Le Rhum agricole

Cet article est susceptible de contenir des liens affiliés.

Le Rhum Agricole, 4 choses à savoir

Dans cet article, nous allons passer en revue ce qu’il y a à savoir sur le rhum agricole. En France, ces rhums purs jus de canne sont souvent les premiers dégustés étant donné leur relatif faible coût et leur capacité à entrer comme composant en cocktails.

Qu’est-ce qu’un rhum agricole ?

On pourrait répondre à cette question qu’un rhum agricole est un rhum issu de la fermentation et de la distillation du jus fraichement pressé de la canne à sucre. Si vous voulez en savoir plus sur la fabrication rhum, lisez cet article. Mais cette réponse serait incomplète, puisque d’autres critères sont à respecter pour pouvoir appeler un rhum, rhum agricole.

La canne à sucre, matière première du rhum agricole
Le Rhum Agricole – La canne à sucre

C’est le règlement 2019/787 du parlement européen qui va nous donner les éléments qui caractérisent le rhum agricole :

  • La matière première doit être originaire du lieu de production
  • Le pourcentage volumique de distillation doit être inférieur à 90% vol
  • La teneur en substances volatiles (ou taux de non-alcool) doit être égale ou supérieure à 225 grammes par hectolitre d’alcool pur
  • Le rhum ne doit pas être édulcoré
  • Le rhum doit provenir d’un département français d’outre-mer ou de la région autonome de Madère

Vous l’avez compris, pouvoir appeler son eau-de-vie de canne « rhum agricole » n’est pas si évident que ça et l’on entend régulièrement un amalgame fait entre rhum purs jus de canne et rhum agricole.

Aux yeux de l’Europe, les rhums purs jus de canne produits en Asie du Sud-Est, en Polynésie ou encore en Afrique du Sud ne peuvent pas prétendre à ce nom.

Il faut également savoir que les rhums purs jus de canne représentent environ 5% de la production mondiale de rhum, ce qui veut logiquement dire que les rhums agricoles forment une portion encore plus réduite de cette production.

Le rhum agricole et ses catégories

Comme nous venons de le voir, n’est pas rhum agricole qui veut. Mais une fois les conditions remplies, il est possible d’aller plus loin et d’adhérer à un cahier des charges encore plus précis.

C’est le cas des rhums de l’IGP Guadeloupe et de l’AOC Martinique.

Rhum de Guadeloupe

La Guadeloupe, l'un des producteurs de rhum agricole
Le Rhum Agricole – La Guadeloupe

Sur l’île Papillon, la majeure partie des rhums produits sont des rhums agricoles. Parmi ceux-ci, la plupart sont des rhums qui répondent au cahier des charges d’une IGP (Indication Géographique Protégée). De nombreux points sont abordés dans l’IGP Rhum de Guadeloupe (également appelée Rhum de la Guadeloupe ou Rhum Guadeloupe).

Voici les critères retenus :

  • C’est un rhum traditionnel (plus amples informations sur ce terme dans cet article) et/ou un rhum agricole
  • Il peut être rhum de la Guadeloupe Blanc ou rhum de la Guadeloupe vieux
  • Il doit être en adéquation avec des caractéristiques physiques, chimiques et organoleptiques précises
  • Le rhum de Guadeloupe blanc doit reposer en cuves au moins trois semaines
  • Le rhum vieux de Guadeloupe doit passer au moins trois ans sous bois
  • Toutes les étapes d’élaboration du rhum (hors mise en bouteille) doivent être effectuées en Guadeloupe
  • Un rhum de Guadeloupe doit suivre certaines méthodes d’obtention précises

On pourrait croire qu’avec tout cela, il est compliqué de sortir d’un profil bien particulier ou d’innover mais tel n’est pas le cas. En effet, pour avoir l’IGP, les méthodes d’élaboration sont nombreuses. Gardons à l’esprit deux points importants :

  1. La matière première peut être du pur jus de canne, du sirop de canne ou de la mélasse
  2. La distillation peut se faire de manière continue (en colonne) ou discontinue (typiquement en alambic type charentais)

L’indication IGP Rhum de Guadeloupe peut donc s’appliquer à des rhums très différents les uns des autres, tant d’un point de vue de la production que d’un point de vue organoleptique.

Rhum de Martinique

Paysage de Martinique, avec la Montagne Pelée
Le Rhum Agricole – La Martinique

Le rhum de Martinique est le seul au monde à bénéficier d’une AOC, et ce, depuis 1996. Comme toute Appellation d’Origine Contrôlée, elle oblige les producteurs voulant y prétendre, à respecter un cahier des charges strict ; moins de libertés que dans l’IG Rhum Guadeloupe.

Voici quelques-unes de ces règles (pour voir l’intégralité du texte, c’est par-ici) :

  • La seule matière première utilisable est le jus de canne (vesou)
  • Seules certaines parcelles de cannes sont agréées dans l’AOC, autrement toute canne à sucre plantée en Martinique ne peut pas donner un rhum AOC
  • La période de production est définie (en gros sur les six premiers mois de l’année)
  • La distillation doit être continue, donc sur colonne. Les caractéristiques de ces colonnes sont également décrites le décret (taille, nombre de plateaux, type de chauffage…)
  • Le distillat doit sortir de la colonne entre 65% vol. et 75% vol.
  • Le produit fini/commercialisé doit présenter un titre alcoométrique volumique supérieur ou égal à 40% vol.
  • Un rhum élevé sous bois doit :
    • Rester logé en récipient en bois de chêne pendant au moins 12 mois
    • Avoir une teneur en éléments non-alcool d’au moins 250 grammes par HAP
  • Un rhum vieux doit :
    • Rester logé en fûts de chêne (d’une capacité maximale de 650 litres) pendant au moins 3 ans
    • Avoir une teneur en éléments non-alcool d’au moins 325 grammes par HAP
    • Être embouteillé sur place
  • La mention « blanc » ou « vieux » doit apparaitre sur l’étiquette de manière claire, dans le même champ visuel que l’AOC

Pour finir, l’intégralité des rhums passent par un comité de dégustation pour validation.

Les AOC Martinique et IGP Guadeloupe sont clairement définies dans des règlements européens
Le Rhum Agricole – Le règlement européen

Ces règles sont contraignantes mais garantissent une certaine qualité. Il est toutefois parfois reproché à l’AOC d’empêcher toute innovation.

Il existe des producteurs de rhum en Martinique qui se sont affranchis de l’AOC et produisent par exemple sur alambic charentais ou hybride plutôt que sur colonne. C’est le cas de la distillerie A1710 ou encore de l’Habitation Beau Séjour.

Quelques distilleries et marques de rhum agricole

Certaines marques de rhum agricole sont bien connues, qu’il s’agisse de rhum de Martinique, de rhum de Guadeloupe ou encore de rhum réunionnais. En voici quelques exemples :

Récolte de la canne à sucre par machine
Le Rhum Agricole – Récolte de la canne à sucre

Rhum de Martinique

  • Rhum Saint James

La distillerie se situe à Sainte Marie, dans le nord-est de l’île. Elle produit les rhums Saint James bien sûr mais également tout un cortège d’autres marques ; parmi elles, on trouve J. Bally, Opportune, Hardy, Héritiers Madkaud ou encore Baie des Trésors.

  • Rhum La Favorite

La distillerie La Favorite est une des deux dernières distilleries familiales et indépendantes de la Martinique (avec Neisson), elle se trouve au Lamentin. Connue pour ses cuvées Privilège et La Flibuste, elle produit également la marque de rhum Survi.

  • Rhum Trois Rivières

La marque au moulin est en fait produite à la distillerie La Mauny dans le sud de l’île depuis plusieurs années. Daniel Baudin, le maître de chais, porte une attention toute particulière au vieillissement de « ses » eaux-de-vie et développe des profils propres aux deux marques.

Rhum de Guadeloupe

  • Rhum Bologne

Ces rhums sont produits au sud de Basse-Terre. C’est la distillerie la plus ancienne de l’île (1887). La marque au « maillot jaune » (surnom donné en raison de l’étiquette jaune arborée par les rhums blancs de la distillerie), porte depuis quelques années un intérêt tout particulier à l’éco-responsabilité.

  • Rhum Damoiseau

Il y a peu, c’était la seule distillerie sur Grande-Terre. Marque emblématique de Guadeloupe, c’est la famille Damoiseau qui tient les rênes, depuis le rachat du domaine de Bellevue en 1942.

  • Rhum Longueteau

Maison plus que centenaire, Longueteau c’est une histoire de famille. C’est déjà la 5ème génération qui travaille sur le Domaine Marquisat situé sur la côte est de Basse-Terre. La distillerie produit également les rhums Papillon.

  • Rhum Bielle

La distillerie Bielle est une des trois unités de production de rhum se trouvant sur la petite île de Marie-Galante. Dirigée par Dominique Thierry, Bielle produit des rhums parmi les plus reconnus de Guadeloupe, que ce soit par les professionnels ou le grand public.

Rhum réunionnais

Paysage de l'île de la Réunion
Le Rhum Agricole – L’Île de la Réunion
  • Rhum Charrette (attention, ce ne sont pas des rhums agricoles mais des rhums de mélasse)

La plus célèbre marque de rhum réunionnais n’est pas liée à une distillerie en particulier. En effet, ce sont plusieurs distilleries de l’île qui mettent en commun une partie de la production, qui sera ensuite commercialisée sous l’étiquette verte. Ils sont souvent utilisés pour réaliser des rhums arrangés.

  • Rhum Savanna

La marque Savanna est considérée comme celle produisant les rhums les plus qualitatifs de l’Île de la Réunion. Les équipes expérimentent beaucoup à l’aide des différents outils de production, des différentes matières premières utilisées et de leur parc de fûts.

Rhum de Guyane Française

  • Rhum La Belle Cabresse

Il n’y a qu’une seule distillerie en Guyane. Appelée Saint-Maurice, elle est située à Saint-Laurent-du-Maroni, très proche de la frontière avec le Suriname. Outre La Belle Cabresse, des marques telles que L’Or de Guyane, La Cayennaise ou encore Toucan en sont issus.

Le Rhum Agricole, une particularité française ?

Oui, vous l’aurez compris, le rhum agricole est étroitement lié avec un savoir-faire et une tradition française. Bien que Madère ait également le droit d’appeler ses rhums, rhums agricoles, cela reste anecdotique.

Qu’ils soient produits en Guadeloupe, à la Martinique, à la Réunion ou en Guyane Française, tous ces rhums purs jus de canne doivent respecter des critères tirant la qualité vers le haut.

Difficile de ne pas intégrer certaines de ces rhums dans votre cave à rhums !

Le ti-punch, un cocktail simple pour utiliser le rhum agricole blanc
Le Rhum Agricole – Le rhum agricole blanc est souvent consommé en ti-punch

Foire aux questions : Le Rhum Agricole, 4 choses à savoir

Quelle est la différence entre un rhum agricole et un rhum industriel ?

Le rhum industriel est produit à partir de mélasse, contrairement au rhum agricole qui emploie du pur jus de canne. De plus pour être appelé rhum agricole, il y a d’autres règles à observer.

Comment déguster un rhum agricole ?

S’il est blanc, il sera essentiellement bu en punch ou en ti’punch.

S’il est ambré (élevé sous bois), il pourra être bu en cocktail ou sur glace.

S’il est vieux, il pourra être apprécié en digestif, à la manière d’un cognac par exemple.

Quels sont les rhums agricoles ?

Ce sont des rhums purs jus de canne. Ils sont produits en Martinique, en Guadeloupe, à La Réunion, en Guyane Française et à Madère.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *